facebook.png

Historique
 
 
 
Au début des années 70, le quartier d’Outre-Rhône à Sion connut un essor particulier.
De nouveaux foyers vinrent s’y installer en nombre et petit à petit une vraie communauté y vit le jour.
 
Un peu d’histoire…
 
Avec la construction d’une nouvelle école, les enfants étaient de plus en plus nombreux à Champsec-Vissigen et chaque année, lorsque montait la fièvre du Carnaval, ils étaient associés à la fête.
 
Certains parents, aidés par certains commerçants du quartier et quelques bénévoles jetèrent les bases du Carnaval Sédunois d’aujourd’hui en mettant sur pieds le Carnaval des enfants. On alla même jusqu’à confectionner un char futuriste « Autoroute et Hôpital » sur lequel avaient pris place une cinquantaine d’enfants, tous habillés en infirmières et infirmiers, qui connut un succès certain en défilant dans les rues de la cité.
 
Les enfants d’alors grandirent, les adolescents devinrent des adultes responsables, mais l’idée du Carnaval subsista. Le quartier, n’ayant pas les moyens financiers d’accueillir ou de mettre sur pieds des groupes musicaux, inventa de toute pièce une attraction typique du Quartier d’Outre-Rhône : Le Canon à Confettis, l’authentique.
 

L’Authentique Canon à Confettis

 

image01.jpg

Pour sa première sortie en 1975, on l’avait installé sur une remorque agricole tirée par un tracteur. D’année en année, on le perfectionna. Du fameux camion italien « TIGROTTO » au « STIER F 690 » de l’an 2000, et à ce jour au « MERCEDES BENZ » déguisé en camion de chantier et de signalisation, immatriculé aux couleurs hippies VS 21 21 21, il peut se targuer d’être le seul véhicule de sa catégorie dont le permis de circulation porte l’inscription officielle de CANON A CONFETTIS…..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evolution du camion au fil des carnavals

 

image01.jpg image02.jpg image03.jpg image04.jpg image05.jpg image06.jpg image07.jpg image08.jpg
image09.jpg image10.jpg image11.jpg image12.jpg image13.jpg image14.jpg image15.jpg image16.jpg

 

Son activité carnavalesque

 

Précisons pour éviter toute ambiguïté, que le Canon à Confettis représente le Carnaval de Sion dans toutes les manifestations extérieures à la Cité, mais il est totalement indépendant et s’autogère par ses propres moyens.
 
Le but de la trentaine de membres actifs actuels, lors des cortèges carnavalesques, est de répandre à gogo des dizaines de tonnes de confettis au moyen d’un compresseur très performant qui projette ces minuscules rondelles colorées à la hauteur d’un immeuble de 6 étages, visant au passage une fenêtre entrouverte ou un spectateur, bouche béante, aperçu par surprise dans la masse hétéroclite d'un public avide de nouvelles sensations.
 
A part ses visites de courtoisie à ses amis carnavaleux du Valais,
le Canon à Confettis sédunois a également promené ses pénates dans plusieurs cantons, ainsi qu'en Europe.
 

Cantons.png

 
                                                                                                              Le comité de l’Authentique Canon à Confettis.
 
 
 
 

 


^ Haut ^